fr | en

N° 65 - Septembre-Novembre 2020 Consult a
previous publication

voir l'article en PDF

«« Return

Hôtel Royal Evian

Un goût de paradis

Toujours en quête de lieux exceptionnels et pour vous faire voyager en cette rentrée, Prestige Immobilier vous fait découvrir, le temps de quelques lignes, un hôtel majestueux et poétique, l’Hôtel Royal à Evian.

Hôtel Royal Evian

L’épisode sanitaire que le monde a vécu ces derniers mois est en train de bouleverser d’innombrables secteurs et de récrire nos habitudes. Le tourisme est plus que jamais concerné par ce nouveau virage, tant l’essence même du voyage a été mise à mal par un confinement de plusieurs mois. L’idée de se retrouver au cœur d’un aéroport bondé, de partager un avion avec des centaines d’inconnus et de partir au bout du monde, loin de notre système de santé privilégié, nous pousse donc à repenser nos escapades et à nous recentrer sur notre région. Le tourisme local sera-t-il un nouvel eldorado? L’avenir nous le dira. Partant de cette problématique, nous avons décidé de vous faire voyager à quelques minutes de notre belle Suisse, en France voisine, dans la mythique cité thermale d’Evian. Un voyage particulièrement ressourçant et apaisant, loin de tout et pourtant si proche de nous, ou la vue, l’une des plus belles du monde, s’impose comme une fenêtre sur la Suisse. L’Hôtel Royal d’Evian nous a ouvert ses portes, l’occasion de découvrir un lieu spectaculaire, chargé d’histoire. Découverte.

Né pour marquer l’histoire

Les premiers usages des eaux thermales semblent remonter à l’Antiquité et n’auront de cesse de perdurer à travers les siècles. Le thermalisme connaîtra un engouement exceptionnel au XIXe siècle et l’essor de nombreuses villes thermales sera alors possible grâce au réseau ferroviaire qui reliera les stations de province aux touristes des grandes villes. Aller «prendre les eaux» deviendra un rituel chic et bienfaisant pour toute la bourgeoisie et la noblesse de l’époque et attirera même les têtes couronnées, comme Edouard VII d’Angleterre. C’est d’ailleurs en son honneur que la Société Anonyme des Eaux Minérales d’Evian (SAEME) décide en 1905 de construire cet hôtel. A cette époque, on logeait chez l’habitant, faute d’offre hôtelière. L’idée sera donc de bâtir le plus bel hôtel d’Europe et d’offrir à Evian une vitrine prestigieuse. Le nom de l’hôtel devant refléter ce luxe recherché, ce sera l’Hôtel Royal, inauguré le 16 juin 1909 en l’honneur du Roi Edouard VII. Malheureusement, le roi meurt en 1910 et n’aura jamais l’occasion de visiter l’appartement qui lui avait été attribué. Cela n’empêchera pas l’hôtel d’écrire son histoire. Il se transformera en maison de convalescence pendant les heures sombres des guerres, survivra à un terrible incendie en 1958, mais saura traverser le temps tout en conservant sa magie. Stars de cinéma, têtes couronnées et hommes politiques d’envergure mondiale établiront leur quartier au Royal, contribuant à entretenir la renommée de l’établissement. Citons notamment la reine Elisabeth II, Aga Khan III, Stravinsky, Marcel Proust, Edith Piaf, Greta Garbo ou encore Ray Charles dans la longue liste des célébrités ayant résidé en ces lieux. Centre du monde en 2003, l’hôtel accueillera le sommet du G8 emmené par Jacques Chirac, alors président des Français.

Royale harmonie

110 ans après sa construction et après deux ans de travaux, l’Hôtel Royal rouvre ses portes après une restauration époustouflante. Conduite par François Champsaur, architecte d’intérieur, et François Chatillon, architecte en chef des Monuments historiques, le lieu conjugue alors le charme indicible de la Belle Epoque française au raffinement du design contemporain. 85 millions d’euros auront été nécessaire à la réfection des lieux, propriété du groupe Danone, présidé à l’époque par Franck Riboud. Plus de 1400 œuvres d’art seront commandées pour la décoration des lieux et quelque 400 photographies viendront donner à l’ensemble une âme sans égal. Les 250 chambres de l’époque de la construction seront alors entièrement repensées et donneront naissance à 118 chambres, 25 suites et 7 suites exclusives, afin d’offrir des superficies plus grandes aux visiteurs. Le tout forme un ensemble harmonieux, élégant, raffiné, discret, chaleureux, inédit, où il fait bon se relaxer et où l’on prend pleinement la mesure du luxe à la française. Rien n’est ostentatoire et l’esprit recherché se veut celui d’une maison de famille. Membre de Leading Hotels of the World, l’Hôtel Royal fait partie depuis 2016 de la catégorie Palace, qui ne compte que 25 établissements en France. De la réception aux chambres, des restaurants au spa, du parc à la piscine extérieure, la majesté du lieu fleure bon l’art de vivre à la française. Mais il ne suffit pas seulement d’une décoration soignée pour transformer un hôtel en palace. C’est un ensemble de prestations qui constitue une adresse comme l’Hôtel Royal. Une somme de détails qui, mise en harmonie, procure ce sentiment particulier que l’on ressent au Royal. Un tout, omniprésent et presque invisible, qui confère au site évianais un avant-goût de paradis.

Un service 5 étoiles, clef de voûte de cette destination
Une expérience se meut en un souvenir mémorable dès lors que l’humain vient construire la partition de cette symphonie. A l’Hôtel Royal, c’est en grande partie sur l’équipe d’hommes et de femmes qui œuvrent chaque jour au sein de l’établissement que repose la magie du séjour. Un service précis, bienveillant, discret et expert, qui apporte au visiteur une sensation apaisante, tant la prise en charge est efficace. Le soin apporté au client est impeccable et accompagne à chaque moment les désirs des résidants. Dans la très longue liste de service que propose l’hôtel, citons Evian One®. Ce bateau/vaisseau unique au monde permet de relier Genève en 45 minutes et Lausanne en 15 minutes. Evian est donc à portée de coque et ce dans un confort intimiste et futuriste. L’arrivée au ponton privé de l’établissement permettra aux amateurs de discrétion de rejoindre le palace incognito, le tout accompagné par un personnel discret mais redoutablement efficace. Arrivé dans l’enceinte du palace, une armée de personnel est à la disposition des clients pour répondre à toutes les exigences. Petits et grands sont donc pris en charge dans toutes les activités. Le Kid’s club s’occupe des petits (de 4 mois à 15 ans) dans un cadre exceptionnel de 1000 m2 et propose un impressionnant choix d’activités. Une costumerie pour se déguiser, une piscine dédiée pour les jeux d’eau, des ateliers floraux, gastronomiques, des chasses au trésor… rythment ainsi la vie des plus jeunes, pour permettre aux plus grands de profiter pleinement du séjour, sans complexe!
Si l’Hôtel Royal à Evian est un havre de paix pour les amateurs de nature et de bien-être, il l’est aussi pour les passionnés de golf. Réputé dans le monde entier pour l’Evian Championship et classé dans le top 10 des plus beaux golfs de France, le Golf Club de l’Evian Resort distille, tout au long de son parcours, une expérience incomparable à tous les amateurs de la discipline. Le parcours de 18 trous, au rythme spectaculaire et stratégique, offre aux golfeurs un panorama à couper le souffle. Pour garantir une immersion unique à ses clients passionnés de golf et en maintenant cette volonté de donner une âme à l’établissement, l’hôtel a intégralement dédié une suite à l’un des plus célèbres entraîneurs de golf au monde, l’anglais David Leadbetter. Au 3e étage, la suite de 94 m2 offre deux terrasses avec chacune une vue spectaculaire, l’une sur les montagnes et l’autre sur l’hypnotique Léman. La salle de bains en marbre permet quant à elle de prendre son bain, bercé par les envoûtantes brises lémaniques, tandis que la bibliothèque regorge d’œuvres dédiées au sport écossais. En bonus, chaque soir sur l’oreiller, un conseil de golf est déposé au client. Si l’Evian Resort est mondialement connu pour ses activités liées au golf, il l’est tout autant pour son offre en matière musicale. Sous la marque Evian Resort® sont en effet regroupés différentes entités, comme la Grange au Lac où ont notamment lieu des festivals internationaux de musique classique, telles que les Rencontres musicales d’Evian. Là aussi, un partenariat exceptionnel s’est mis en place avec le chef d’orchestre finlandais Esa-Pekka Salonen, qui donnera son nom à l’une des suites de l’hôtel, thématisée sur la musique classique et spécialement équipée d’un matériel audio Bowers & Wilkins, pour une expérience musicale inoubliable.

Le bien-être pour totem

Si vous n’êtes ni golfeur, ni mélomane, mais que le bien-être est pour vous une quête d’une tout autre nature, vous n’aurez aucun mal à prendre du plaisir au sein du Royal. Au cœur des Alpes, à la source de l’eau minérale naturelle d’Evian, le Spa Evian Source est le comble de la sérénité et du luxe. Étendu sur 1200 m2, ce spa unique permet à quiconque d’ouvrir une parenthèse apaisante et hors du temps, tant l’infrastructure invite à l’évasion. Dans une bulle de sérénité, des soins signatures comme le «soin himalayen aux pochons», sont dispensés par des masseuses expertes dont l’expérience a façonné les mains. Piscine intérieure chauffée, jacuzzi, hammam et salon de repos dissimulent la pièce maîtresse de ce spa d’exception, un parcours hydro-contact en extérieur aux airs de piscine naturelle. Une piscine extérieure à débordement et en forme de piano, véritable clin d’œil à l’amour du Royal pour la musique, vous permettra de perdre votre regard dans les nuances bleues du lac, le tout en dégustant l’un des nombreux cocktails maison du bar dédié. Avec de tels paysages, on voudrait ne jamais quitter le lac des yeux. Rien n’étant impossible au Royal, le restaurant gastronomique, Les Fresques (le nom du restaurant vient des fresques peintes sur les plafonds du restaurant, représentant le printemps, l’été et l’automne. Il y a de nombreuses années, l’hôtel fermait ses portes l’hiver, cette saison n’est donc pas représentée) permet de dîner face au lac de Genève, tout en découvrant avec gourmandise les talents du chef cuisinier Patrice Vander, à qui le guide Michelin a décerné une étoile en 2018. Riche d’expériences multiples aux côtés de Jean-Paul Lacombe du Parc des Loges à Megève, puis à l’Imperial Palace à Annecy, ou encore au Plaza Athénée, le chef Vander propose une cuisine raffinée, où les produits locaux sont mis à l’honneur. Le chef étoilé a aussi son jardin secret: le potager royal. Au cœur de l’immense parc paysager du palace, sur 1500 m2, il reprend l’agencement charmeur des potagers d’antan, avec ses carrés d’herbes et ses plantes aromatiques. L’Hôtel Royal produit ainsi ses légumes, ses fruits rouges et même son propre miel bio, grâce aux ruches dispersées dans le parc. Créatif et inspiré, le chef Vander imagine des plats sublimes comme son plat signature «les écrevisses du Léman sur une Royale de foie gras, écume parfumée au safran», de quoi terminer de la plus belle des façons une journée à l’Hôtel Royal.

Plaisirs des sens

Plaisir des yeux, plaisir des papilles, plaisir du corps, c’est autour de ces notions que cet établissement de renom a acquis, au fil des décennies, ses lettres de noblesse. Le cocktail de tous ces ingrédients a donné naissance à un lieu d’exception où il fait bon prendre son temps pour justement l’arrêter. Marcel Proust, l’un des hôtes remarquables du Royal, disait : «Le plaisir de l’habitude est souvent plus doux encore que le plaisir de la nouveauté» et en cela l’Hôtel Royal a tout mis en œuvre pour nous faire revenir dans ce lieu épatant, pour nous permettre de créer nos habitudes en son sein, pour s’approprier davantage sa vision du bien-être.

Maximilien Bonnardot